CoopàCuba

Le regard d’un Vendômois au cœur du Festival des Caraïbes


Jacques Burlaud président de COOPàCUBA

Les balcons de bois sombre en forme de moucharabieh de la Maison Diego Velazquez sont l’un des éléments emblématiques du Parque Cespédes, place centrale de Santiago de Cuba, que bordent également la cathédrale, l’hôtel de ville, un hôtel fameux et quelques galeries d’art. C’est sur ce superbe et très prestigieux décor que les autorités de la ville et de la province ont proposé à Jacques Burlaud, photographe vendômois passionné de Cuba et président de l’association COOPàCUBA, d’accrocher les 25 portraits photographiques qu’il a sélectionnés à partir des images réalisées lors de la précédente édition du festival. Le défilé inaugural (La serpiente) comme celui de la clôture qui s’achève par la destruction par le feu d’une effigie du diable, se sont donc déroulés avec, pour une part de leur « toile de fond », cette petite partie de l’exposition « Cuba mango » qui comporte désormais environ 500 panneaux.



Le Festival donne chaque année l’occasion d’un échange culturel très fort autour de la culture Caribéenne et de toutes les formes d’expression qui en portent témoignage. Musique et danse, littérature et poésie, arts plastiques, histoire et religion sont autant de sujets abordés à travers expositions, colloques, cérémonies rituelles, prestations sur scène et défilés en ville…

Jacques Burlaud participe au Festival depuis 2006, année de sa première exposition où il fut invité pour la première fois par « l’Alliance Française » de la ville qui faisait vivre à cette époque un atelier culturel riche et fourni. En 2012, rebelote, à l’invitation de la Casa del Caribe et en dimension XXL cette fois, avec 50 panneaux de grand format accrochés aux grilles de l’Alliance. La relation s’est renforcée d’année en année et les photos de Jacques Burlaud sont désormais partie intégrante des éditions successives de la manifestation.

Mais le président de COOPaCUBA a cette année un autre projet en tête qui donnerait à cette coopération une nouvelle dimension. Il s’agirait d’inscrire au programme de l’édition 2019 du Festival le spectacle d’hommage à la grande poétesse cubaine Nancy Morejon tel qu’il a été présenté à Vendôme le 10 mars dernier, hommage bilingue et multiple où se croisent la voix de Mercedes Alfonso, comédienne cubaine, les notes de Serge Tamas, musicien guadeloupéen, les créations plastiques de Philippe Berthommier et Michel Saint-Lambert et les photos de Jacques Burlaud. La tâche est ardue car le programme du Festival est d’une grande densité, mais le Vendômois est bien décidé à tout tenter pour donner réalité à son projet porté par l’association COOPàCUBA.