CoopàCuba

Une nouvelle étape pour Coop à Cuba



Arrivée du réfrigérateur au foyer pour personnes âgées livré par l'association vendômoise Coop à Cuba.

Dans le prolongement des trois projets antérieurs de coopération menés par l’association dans le secteur de la santé et géographiquement localisés dans la province de Sancti Spiritus (partie centrale de Cuba), une nouvelle étape a été inscrite, ce jeudi 2 août, au bénéfice du foyer d’accueil pour personnes âgées de la capitale régionale.

Elle marque le début d’un nouveau projet, élaboré comme les précédents sur proposition des autorités cubaines de la Direction Provinciale de la Santé Publique et qui vise à améliorer très concrètement les conditions de séjour des patients ou résidents des structures récipiendaires.

Le Foyer, qui occupe un superbe bâtiment - ancien asile religieux - de belles proportions et à l’architecture très délicate, accueille actuellement 140 pensionnaires dont 14 sont des hôtes de jour, maintenus à leur domicile et accueillis en journée. Il emploie un peu plus de cent personnes de toutes catégories professionnelles qui assurent la gestion du lieu et l’attention aux personnes âgées.

Malgré l’ampleur des salles aux très hauts plafonds et la circulation de l’air très bien pensée, les problèmes liés aux températures ambiantes restent évidemment prioritaires, surtout depuis qu’une dotation interne de la part du gouvernement provincial a apporté une solution aux autres problèmes d’équipement - machines à laver et gestion de la lingerie - qui obéraient lourdement la vie de l’établissement et des patients.
La carence en ventilateurs dans les magasins de la ville et de la province a cependant amené à une redéfinition de la première phase du projet et conduit à substituer à l’achat de ventilateurs muraux l’acquisition d’un réfrigérateur de grande capacité, destiné au stockage des médicaments nécessaires à l’ensemble des pensionnaires du foyer.

Après un temps d’entretien avec les autorités provinciales du domaine de la santé publique sur les évolutions actuelles et prévisibles des nécessités et les moyens d’apporter réponse, Nathalie et Jacques Burlaud, respectivement trésorière et président de l’association COOPàCUBA ont donc procédé à l’achat de l’équipement nécessaire et accompagné son transport et son installation. Une prochaine étape est prévue pour le début de l’année prochaine - « si toutefois les évolutions préoccupantes des aides et subventions mobilisables permettent de dégager les moyens nécessaires » ainsi que l’a précisé aux interlocuteurs cubains le président de l’association.

Les autorités et les personnels du foyer ont tenu à exprimer aux « donateurs » toute leur reconnaissance et à saluer ce témoignage de solidarité envers le peuple cubain en leur demandant de transmettre les marques de leur gratitude à toutes celles et tous ceux qui contribuent à rendre possible cette action qui perdure et s’amplifie depuis plus de huit années.