Coop à Cuba

Une sommité cubaine en visite au lycée

Nancy Mojeron2
Nancy Morejon, essayiste et poétesse cubaine, a rendu visite aux lycéens de Léonard-de-Vinci, à Amboise. © Photo NR

C’est très important d’apprendre une langue étrangère. Connaître une langue en plus de la sienne, c’est un mode de vie. A mon avis, c’est même le plus noble, le plus transparent, le plus honnête. C’est ce que je dis toujours, quand je suis face à une audience comme la vôtre.

Voilà un beau message, transmis ce jeudi aux élèves du lycée Léonard-de-Vinci par l’une des plus importantes personnalités cubaines contemporaines : Nancy Morejon, essayiste et poétesse née à La Havane en 1944, qui a fait un détour cette semaine par Amboise et Vendôme, invitée par l’association Coop à Cuba.
La date choisie ne devait évidemment rien au hasard, puisqu’elle coïncidait avec la Journée internationale des droits des femmes, et avec le cycle Femme à Cuba que l’association vendômoise organise depuis cinq ans. Cette journée a-t-elle un écho particulier à Cuba, demande-t-on à Nancy Morejon ? « Elle est très importante ! Tous les ans, il y a des animations, des mouvements partout sur l’île. Il y avait tout un front féministe, dans la Révolution. Il a abouti plus tard à la création du centre Cenesex, qui joue un grand rôle, entre autres, dans la lutte contre l’homophobie », répond l’écrivaine. Nancy Morejon est très engagée dans la vie intellectuelle à Cuba. Elle a notamment dirigé la Maison des Amériques, une institution culturelle dont l’importance dépasse largement les frontières de l’île et de la zone Caraïbes, pour s’étendre à toute l’Amérique latine.

Pour conclure cette rencontre, la poétesse a lu en espagnol quelques-uns de ses textes, dont le poème « Mujer Negra », que les lycéens présentent au bac.
« C’est une chance unique, exceptionnelle, qu’on puisse la rencontrer au lycée », témoigne une prof qui s’est glissée dans l’assistance, profitant d’un jour de congé.


Source : La Nouvelle République du 14 avril 2019